Point 17.
La lèvre inférieure ferme ou pendante reflète l'état des organes génitaux et des muscles. En dessous de celles-ci ( par épaississement) on remarque la bonne ou la mauvaise ciculation du sang. Les lèvres permettent de déceler toutes les attitudes, le menton implique la nature des impulsions: amour-propre, susceptibilité, volonté, dignité et fermeté. La lèvre inférieure (17 et 24) précise le vécu, la force musculaire,
l'état de l'appareil digestif. Une lèvre tombante est un signe de faiblesse des organes du bas-ventre. Nous pouvons constater
ici une lèvre saine révélant l'intégrité, l'honnêteté. Les prédispositions à des affections hépatiques - foie, vésicule
biliaire - sont marquées par la déformation des tissus au-dessous de la lèvre des deux côtés de la bouche.
La lèvre inférieure indique le vécu, c'est-à-dire les expériences. a) si l'on observe une altération des tissus, on peut alors déduire
des expériences malheureuses, un travail trop astreignant, trop âpre.

Le misanthrope, l'être égoïste ont une lèvre inférieure qui dépasse la lèvre supérieure.

 

Retour